Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Emilie Dequenne, meilleure actrice

 

Emilie Dequenne: les enfants d'abord

Dequenne.jpgPendant que les journaux français emplissent des pages entières avec leur palmarès idéal où ne figurent quasiment que les films hexagonaux (mais pourquoi diable organiser un festival international du film ?), nous, on se concentre sur les artistes belges, une nouvelle fois largement récompensés à Cannes cette année. David Lambert nous a apporté la première récompense (un peu anecdotique, il est vrai), le Rail d'or pour Hors les murs. Patar et Aubier ont suivi cette voie (c'est facile, mais c'est dimanche...) avec le tendre dessin animé Ernest et Célestine, Mention spéciale du jury de la Quinzaine des réalisateurs. Et Emilie Dequenne est arrivée la première en gare: prix d'interprétation « mille fois mérité » (dixit son réalisateur) pour A perdre la raison de Joachim Lafosse. Alors qu'elle entre dans l'histoire du Festival avec une deuxième palme de la meilleure comédienne (même si cette fois, c'est à Un certain regard, pas dans la compétition officielle), Emilie Dequenne est restée d'une simplicité étonnante et délicieuse. Samedi soir, elle a fait la fête « en amoureux » avant de prendre l'avion à 7h du matin dimanche « pour aller porter le petit-déjeuner aux enfants. » Cela ne fera pas rêver les chroniqueuses mondaines, mais nous, on trouve ça génial. (Photo News)

 

Kristen Stewart voit trop grand

Kristen Stewart, plutôt adeptes des mini-shorts en interview, a sans doute vu trop grand pour la montée des marches. Surtout en matière de décolleté. Du coup, un photographe bien placé sur le côté a immortalisé une partie de sa poitrine lorsqu'elle eut le tort de se pencher un petit peu trop en avant. Et voilà comment on rejoint Sophie Marceau dans l'histoire coquine du tapis rouge.

 

Trop de légèreté pour Arta Dobroshi

Mauvais choix de jupe pour la comédienne des Trois mondes, déjà vue dans Le silence de Lorna des frères Dardenne. Lors du photocall, un vent facétieux a fait voler très haut une jupe manifestement fort légère. Dévoilant ainsi ses fesses. Manque de chance pour elle: lors de ces séances de photo, il y a des photographes devant et derrière.

 

Généreuse Leïla Bekhti

Bekhti.jpgA Cannes, il y a les divas qu'on ne voit que dans les soirées privées. Et puis, tous les autres, dont on ne parle pas beaucoup, à tort, parce qu'ils ne font rien pour se faire remarquer. Leïla Bekhti entre dans cette deuxième catégorie. Membre du jury d'Un certain regard présidé par Tim Roth, elle ne s'est pas contentée de visionner des films. Elle a aussi organsié « un festival de Cannes à l'hôpital » en amenant le film d'ouverture, Moonrise Kingdom, dans quatre établissements de soin de la région. La marraine généreuse de l'association Toiles Enchantées rappelle ainsi que les stars n'ont pas que pour seule fonction de poser devant des photographes. (Photo AFP)

 

Bérénice Bejo, naturellement

Pendant que les divas de la chanson dont la moitié des festivaliers ignore absolument tout se planquent dans leur hôtel ou ne se déplace qu'entourés d'une armée de gardes du corps, Bérénice Bejo, elle, a arpenté la Croisette seule avec une amie. Accessible, elle a pu déambuler à son aise, sans être importunée, malgré une robe rose fuschia visible de très loin. « Pour moi, être maîtresse de cérémonie, c'était une jolie façon de remercier Cannes où on a bouclé le financement de The Artist en 2010 et où il a débuté sa carrière inernationale qui s'est terminée par cinq Oscars. » Plus on la croise et plus on apprécie son naturel: vivement qu'elle vienne faire la promo de Rebelle, le nouveau Pixar attendu le 1er août. « J'y tiens le rôle d'une fille de 14 ans, ce qui m'a forcée à gérer des contraintes et à passer par un large spectre d'émotions. C'était un travail de comédienne génial et j'adorerais recommencer... »

 

Chauvin

Allez hop, un petit coup de chavinisme: Virginie Efira a monté les marches dans une robe noir à dentelles (pour le dessus) qui dévoilaient joliment ses longues jambes. On ne serait pas surpris de la voir figurer dans le top 5 des actrices les plus sexy du tapis rouge. Après tout, à Cannes, les Belges gagnent (presque) toujours, non ?

 

L'anti-glamour

Tous les ans, Victoria Silvstedt nous refait le coup de la naïade qui sort de l'eau en tenue minimaliste. Mais on ne peut pas s'empêcher d'avoir l'impression d'assister à un défilé de silicone dans sa version la plus cliché. C'est tout sauf sexy et glamour.

 

Trop de pression

Non, on ne parle plus de Victoria Silvstedt. Mais de Pascal Légitimus. Qui a expliqué pourquoi il avait choisi de tourner Le gang des Antillais avec Sylvie Testud et Mathieu Kassovitz avant de reformer les Inconnus, comme c'était pourtant annoncé depuis des mois: « La pression affective était trop forte. » Il prévoit une baisse dans les prochains mois, le retour étant programmé pour 2013.

Bientôt mariés

Alves.jpgAlors que Kristen Stewart et Robert Pattinson passent leur temps à s'éviter en public, Matthew McConaughey et sa compagne, la top model Camila Alves, eux, n'ont pas honte de leur relation et n'hésitent pas à afficher leur amour. L'acteur, vraiment très bon dans Mud, a même profiter de son séjour cannois pour annoncer son prochain mariage. (Photo AP)

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Il ya des histoires qui sont tellement hilarant, si provocation pensée si bien conçu ou profondément résonance C'est Ils s'arrêtent toute la machine mais brièvement et nous émerveillent un peu. C'est arrivé plusieurs fois cette année.

Les commentaires sont fermés.