Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le miracle belge se poursuit à Cannes

Le jeu de mots pourri s'impose: avec Alleluia, le film de Fabrice du Welz sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, le miracle belge se répète. Le terme est à peine exagéré quand on voit la production en Fédération Wallonie-Bruxelles et le nombre de films présentés dans les deux très exigeantes compétitions cannoises. Deux jours, une nuit, des frères Dardenne (avec Marion Cotillard et Fabrizio Rongione) se retrouve en effet aussi en lice pour une troisième (et historique) Palme d'or.Cannes

A quelques semaines de l'ouverture du Festival, une chose est sûre: nos représentants vont bien représenter la diversité de notre cinéma.

Deux jours, une nuit retrace les mésaventures d'une femme (Marion Cotillard) amenée à convaincre les autres employés de sa société de renoncer à une prime pour sauver son emploi. Une course contre la montre: elle ne dispose que d'un week-end pour cela.

CannesAlleluia wallonise par contre un fait divers qui a glacé le sang des Etats-Unis entre 1947 et 1949. Raymond Fernandez et Martha Beck, amants et serial killers, ont massacré une vingtaine de personnes durant ce laps de temps. Fabrice du Welz s'est inspiré de cette boucherie pour la replacer dans les Ardennes belges. Laurent Lucas tient le rôle principal aux côtés de Lola Duenas et Helena Noguerra.

Pour les frères Dardenne, il s'agit d'une septième sélection cannoise (dont six en compétition officielle). Fabrice du Welz, lui, avait déjà été repris à la Semaine de la Critique voici tout juste dix ans, avec Calvaire.

 

Les commentaires sont fermés.