Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

A Cannes, ça chauffe déjà

16_21_05_990339743_6540923606a74d0ba767736b857b8364.jpgLe Festival n'a pas encore officiellement ouvert ses salles de projection que, déjà, l'ambiance monte solidement sur la Croisette. Gilles Jacob, qui préside pour la dernière fois le Festival de Cannes, a lancé un pavé dans la mare en demandant la construction d'un nouveau Palais des Festivals quitte à raser l'actuel, surnommé ici "le bunker". Quand on sait que ce dernier a été inauguré en 1982 puis agrandi et rénové au milieu des années 2000, on comprend que la proposition présidentielle fasse grincer quelques dents cannoises en cette période d'économies.

"Je suis peut-être un Don Quichotte mais je me battrai pour ce projet qui ne sert pas seulement les intérêts du Festival, mais aussi le prestige de la France, a-t-il déclaré. Il s'agit, ici, d'être visionnaire, afin d'assurer l'avenir mondial du Festival."

(Photo: AP)

Le maire réplique

Le maire de Cannes, David Lisnard, n'a pas du vrament goûté la suggestion de Gilles Jacob : "Pour moi, la problématique est ailleurs, dans la capacité du Festival du film à en faire toujours un événement international qui accueille les grands studios américains, car je rappelle que cette manifestation est née d'une alliance entre Hollywood et la France."

Vu la quasi-absence des grands studios cette année, voilà un autre beau sujet de polémique...

 

Stéphanie de Monaco met de l'huile sur le feu

Comme si ce n'était pas déjà assez chaud comme ça, Stéphanie de Monaco a profité d'une interview à Nice Matin pour flinguer le film d'Olivier Dahan, Grace de Monaco, présenté en ouveture ce mercredi soir. "Ce film n'aurait jamais dû exister", lâche-t-elle. "Si on tient à faire un film basé sur des faits historiques, il faut s'en tenir aux faits. Ce film ne fait pas l'éloge de Monaco, ni du grand homme qu'était mon père, le prince Rainier."

Elle a conclu en demandant aux photographes de boycotter le tapis rouge. Appel qui a peu de chance d'être suivi d'effets, mais qui en dit long sur les tensions. Cela flingue à tout-va sur la Croisette. Et les projections de presse n'ont même pas débuté...

Humour

Navet.jpgTout le monde ne se prend pas le chou à Cannes. La preuve: devant un grand immeuble à appartements le long de la Croisette, un artiste a planté... des navets. Pourvu que ce soient les seuls à l'honneur durant cette quinzaine.

(Photo P.L.)

 

Antoine de Caunes voyage léger

Avec le sens de l'humour décalé et autoparodique qui le caractérise, Antoine de Caunes a révélé ce que contiendra sa valise pour Cannes: "Je n'emporterai que le string que je porte déjà et qui ne me quitte jamais, mais aussi ceci (une bouée en forme de canard, ndlr) car la sécurité passe avant tout." Cela promet...

Les commentaires sont fermés.