Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

- Page 5

  • Du beau monde sur le tapis rouge

    Les reines de beauté

    Tradition oblige: on a plus parlé des robes des reines de beauté sur le tapis rouge, lors de la cérémonie d'ouverture, que des (trop) rares acteurs présents. Helen Mirren, Cuba Gooding Jr, Vincent Perez, Natalie Imbruglia ou Gael Garcia Bernal ou l'équipe de Robin des Bois, Russel Crowe et Cate Blanchett en tête, se sont fait voler la vedette par trois divas resplendissantes auxquelles ils n'ont pourtant rien à envier sur le plan du talent cinématographique: Eva Longoria (dans une robe de princesse blanche), Aishwarya Rai (en bleu ciel très romantique) et, notre coup de coeur de la soirée, Salma Hayek, sublime dans sa robe rouge foncé. Mais jugez plutôt... (photos Belga et AP)

    rai.jpgLongoria.jpghayek.jpg

    Une maîtresse qui aime jouer à la star

    Kristin Scott Thomas, on l’adore. Pour son talent, mais aussi son intelligence très au-dessus de la moyenne des comédiennes franco-britanniques (et on ne vous parle même pas des bimbos hollywoodiennes). Et, naturellement, son humour. « Jouer la star à Cannes m’amuse beaucoup même si je ne ferais pas ça tous les soirs », déclare la maîtresse de cérémonie. Un rôle qu’elle avait déjà tenu voici dix ans. « Une cérémonie, on y réfléchit, c’est beaucoup de travail. D’autant que contrairement à une pièce, où le texte est souvent une valeur sûre déjà éprouvée, là on est seule pour tester ce qu’on a écrit. » Vu le tonnerre d’applaudissement qui a accompagné sa prestation mercredi soir, elle peut sereinement envisager de se reconvertir dans l’écriture.



    Sarko sur les marches ?

    C’est la grosse rumeur qui circule pour l’instant sur la Croisette : Carli Bruni, qui va jouer dans le prochain film de Woody Allen, aimerait beaucoup accompagner le réalisateur new-yorkais sur les marches ce samedi soir, lors de la présentation de You will meet a tall dark stranger. De là à imaginer que son président de mari l’accompagne, il n’y a qu’un pas que tout le monde semble aisément franchir. Les mauvaises langues risquent cependant de l’accuser à nouveau de sélectionner les personnes qu’il rencontre en fonction de leur taille, comme on l’a prétendu lors d’une de ses visites dans une entreprise du nord de la France : Woody Allen n’est un géant du cinéma que par son travail…

    Le Festival, ce n'est pas toujours le pied

    Le Festival a mal commencé pour Hugues Dayez, l'envoyé spécial de la RTBF sur la Croisette. Peu avant le début de la conférence de presse de Russel Crowe et d'une des actrices qu'il admire le plus au monde, Cate Blanchett, il a fait un faux pas, s'occassionnant une vilaine entorse. La cheville enflée, il a d'abord posé ses questions comme d'habitude, avant de se faire poser une petite attelle à l'infirmerie. En soirée, dans les couloirs du Palais, il éprouvait manifestement des difficultés à marcher. Si la douleur le rend encore plus cinglant que d'ordinaire, c'est pour les cinéastes en compétition que ce ne sera pas le pied...

    Brangelina à l’hôtel

    Cette année, les stars hollywoodiennes brillent par leur absence. Et il se chuchote que le Festival ferait des pieds et des mains pour que Brad Pitt et Angelina Jolie, qui habitent une partie de l’année dans la région, vienne rehausser le glamour sur le tapis rouge. Deux suites dans les deux palaces les plus chers de la ville leur auraient même déjà été réservés à leur nom. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour qu’il y ait quand même du monde au pied des marches du Palais…

    De la bière après le tournage

    seydoux.jpgLéa Seydoux, qui campe Isabelle d’Angoulème dans Robin des Bois, a dévoilé les coulisses… arrosées du tournage : « Russel Crowe a été très gentil. Mais cela dit, nous n’avons pas tourné beaucoup de scènes ensemble. Par contre, j’étais proche d’Oscar Isaac (qui joue le prince Jean, ndlr) et de William Hurt. On allait boire des Guinness ensemble, le soir après le tournage. » Plutôt amusante, elle a aussi eu cette réflexion qui va faire grincer des dents, à propos de sa prestation légèrement dénudée au début : « Quand on est comédienne, les gens veulent toujours vous mettre à poil. Là, c’est plutôt soft. »


    La vie de bateau

    Les yachts ont la cote cette année. Jean-Claude Van Damme a transformé le VIP Belgium en bureau de luxe tandis que Jennifer Lopez a aussi choisi de loger quelques temps dans l’un des navires les plus scandaleusement confortable de la jetée. Avec ses enfants et son mari, bien évidemment. On attend avec impatience sa montée des marches : elle n’a généralement pas son égal pour arborer des tenues encore plus sexy que glamour.

    Kad le guignol

    Pour marquer leur présence à Cannes, les Guignols de l’Info de Canal + accueillent une nouvelle marionnette : celle de Kad Merad. Soit l’acteur français qui a réussi l’exploit d’être encore plus souvent présent à l’écran que Gérard Depardieu depuis le triomphe de Bienvenue chez les Ch’tis.

  • Halloween à Cannes

    Absent de marque

     

    Premier absent de marque pour l’ouverture du Festival : Ridley Scott. Qui s’est fait opérer du genou, suite à une mauvaise chute. Comme quoi il avait bien raison de demander à Russel Crowe de se charger des scènes d’action dans Robin des Bois.

     

    Halloween à Cannes

     

    Burton.jpgA peine arrivé et Tim Burton se fait déjà remarquer. En prenant tout son temps sur la Croisette pour poser avec ses fans ou répondre aux questions, ce qu’aucune star digne de ce nom ne fait plus désormais. Toujours facétieux, le président du jury a signé le livre d’or de l’hôtel en dessinant… un personnage d’Halloween à tête de citrouille. Cela a manifestement bien plus aux responsables de l’établissement, qui lui ont donné la suite royale (cela s’imposait), de 100 m², avec vue sur le Palais, la mer et la Croisette. Tout ça pour lui tout seul : Helena Bonham-Carter s’occupe des enfants à la maison.

     

     

     

    Le cochonnet à l'honneur

     

    En attendant de venir faire vibrer les foules sur les marches du Palais des Festivals, Mick Jagger et Diane Kruger se sont amusés à jouer à la pétanque à Saint-Tropez, lors d’une manifestation d’hommage à Karl Lagerfeld. Que tout le monde a eu le bon goût de ne pas confondre avec le cochonnet, généralement aussi rouge que le créateur a les cheveux blancs, il est vrai. Parmi les fans des boules, se trouvaient aussi Vanessa Paradis et Jerry Hall. Le monde est bien fait…

     

    La star, c'est JCVD

     

    van damme.jpgToutes les stars d’Hollywood fuient la Côte d’Azur comme la peste cette année, qui se charge de quand même maintenir un certain glamour californien sur un des plus beaux yachts de la jetée ? Eh oui, c’est notre Jean-Claude national, toujours bon pied (pourvu qu’il l’ait aussi marin) bon œil. Avec JCVD, le spectacle est assuré. Entre deux films kazakhs et coréens, cela ne fera vraiment pas de tort.

     

     

     

     

     

    La vie trépidante des palaces

     

    Il est des rencontres qui changent une vie. En déambulant nonchalamment dans le plus grand hôtel de Cannes, la démarche féline et l’œil en quête d’une de ces nombreuses bombes blondes qui ne pouvaient traîner sur la plage à cause de la pluie, on a croisé la très amusante Marianne James. Qui fit une description particulièrement cocasse et haute en couleur de la personne qu’elle recherchait. Si on s’ennuie trop lors des projections officielles, on pourra toujours organiser un remake de la Nouvelle Star. Avec elle et Jean-Claude Van Damme, on est sûr de créer l’événement.

     

    Pas de crétin pour Polanski

     

    Plusieurs cinéastes présents en compétition officielle à Cannes cette année ont signé une pétition en faveur de Roman Polanski. Sans surprise, les journalistes, qu'il avait qualifiés de "crétins" lors de sa dernière visite, n'ont pas été invités à apposer leur signature sur le document.

     

    Bardot et le festival des connes

     

    Brigitte Bardot, oubliant sans doute qu'elle doit tout au Festival de Cannes, a décidé de mettre en avant la cause animale en se moquant de la manifestation palmée avec un nouveau slogan: "Le cinéma a son festival de Cannes... La mode a son festival de connes !" La mémoire décidément défaillante, l'ex-starlette a aussi oublié de rendre à Pierre Desproges le slogan qu'elle détourné de ses Chroniques de la haine ordinaire. Pas sûr que tout cela donne envie de lui confier son phoque...