Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Festival Cannes Cinéma stars

  • 40 ans pour être projeté...

    Pas photogénique

     

    Sean Penn déteste les photos. Lorsque le jury se rend ensemble à une soirée, il s’arrange pour passer seul par une porte arrière, histoire d’éviter les paparazzi amateurs ou non.  Il risque de souffrir en montant les marches tous les jours sous les objectifs de centaines de photographes.

     

     

    De Niro pour la Palme

     

    Rien de tel qu’une bonne vieille star hollywoodienne pour ajouter au glamour cannois. C’est donc Robert De Niro qui remettra la Palme d’or cette année. A Clint Eastwood, si on en croit les bookmakers. Qui n’ont vu aucun film, faut-il le préciser…

     

     

    Mieux vaut tard…

     

    En mai 68, Claude Lelouch militait avec ferveur pour un arrêt du Festival de Cannes. Quitte à ne jamais présenter son film, « 13 jours en France ». Pas rancuniers, les organisateurs lui ont offert la possibilité de présenter sa réalisation cette année lors d’une projection exceptionnelle. « Je suis très ému », a déclaré Claude Lelouch quelque peu remis de ses idées révolutionnaires. « Si on regarde l’évolution durant ces 40 dernières années, la technique a plus changé le cinéma que mai 68. » On sent une pointe de déception là ou on rêve ?

     

     

    Lucide

     

    Gillian Anderson ne se fait guère plus d’illusions que Claude Lelouch. En prévision de la sortie en juillet de « X-Files 2 », elle a monté les marches du Palais du Festival avec ce commentaire un peu désabusé : « Je suis venue pour la dernière fois il y a dix ans. Cela fait donc dix ans que je n’ai pas tourné de film assez important pour être projeté à Cannes. » On pensait même que cela faisait dix ans qu’elle n’avait plus tourné du tout.

     

     

    Magie pour tous

     

    Faye Dunaway, par contre, est présente tous les ans sur la Croisette. Sans garde du corps. Juste pour le plaisir de voir des films. Et, qui sait, de bientôt présenter le sien. « J’ai un projet de réalisation. Avec Val Kilmer dans le rôle principal. J’espère que cela se concrétisera rapidement. » En attendant, elle monte toujours les marches avec enthousiasme. « C’est de la magie pour tout le monde. Il n’y a qu’à Cannes qu’on essaie de créer ainsi un espace de beauté. »

     

     

    Ils sont libres, les Gérard

     

    Certaines stars ne sont pas présentes. Mais se font remarquer quand même. Comme les deux Gérard, Lanvin et Jugnot. Qui défendent via une grande affiche la liberté de la presse et réclament la libération de reporters emprisonnés. C’est tout à leur honneur.

     

     

    Invasion de pandas

     

    Jack Black s’est fendu sur le ponton du Carlton d’un remix très particulier du vieux tube « Kung-fu fighting », en compagnie d’une flopée de pandas assez envahissants. En peluche, on vous rassure. Angelina Jolie, sa partenaire dans « Kung-fu Panda », a préféré ne pas participer au show. Ses enfants auraient pourtant adoré.

     

     

    Un Belge et trois mouches sur la Lune

     

    Il y a presque autant de Belges que de Panda sur la Croisette. Et ce n’est pas fini. Ben Stassen, le réalisateur de « Fly me to the moon », le dessin animé contant la conquête spatiale de trois mouches qui ont accompagné l’équipage Apollo XI, est lui aussi présent à Cannes. En tant qu’invité du Pavillon américain pour discuter de la révolution 3-D au cinéma. Il n’y a vraiment qu’en Belgique que les Belges ne sont pas appréciés…

     

     

    Elle le vaut bien… désespérément

     

    La Desperate housewife Eva Longoria a fait un malheur lors de la montée des marches. Qu’elle effectuait avec ses copines Aishwarya Rai et Rachida Brakni, non pas pour la promotion d’un nouveau film mais parce qu’elles le valent bien. Un avis manifestement partagé par le public.